Corsicamore
Le site des amoureux de la Corse

La tour de Capo di Muro

Rédigé le 13/12/2020 à 18:23 | Lu 230 fois modifié le 12/02/2021



La tour de Capo di Muro fait partie du réseau de tours génoises qui quadrillent le rivage corse. 
Elle marque la pointe sud du Golfe d'Ajaccio, sur la commune de Coti Chiavari.

C'est aussi un itinéraire de randonnée très connu et pratiqué, surtout en hiver et demi saison. 
Facile, avec plusieurs options possibles, cette promenade offre des points de vue et panoramas fantastiques sur le golfe d'Ajaccio et les chaînes de montagne au nord, ou sur les plages d'Aqua Doria au sud.

La randonnée de Capo di Muro en chiffres

Il s'agit d'un sentier très facile et parfaitement entretenu, balisé et très propre. 
Plusieurs "variantes" sont possibles en fonction de votre envie de faire un aller-retour vers la tour, ou une boucle en passant par la tour, le phare et l'oratoire.

Nous vous conseillons vivement le principe de la boucle, permettant de découvrir une plus grande variété de paysages.
Pour la boucle complète prévoir entre 3h00 et 3h30 de marche facile. 
413 m de dénivelé positif cumulé sont à gravir ( c'est peu, pas d'inquiétude) pour une distance totale d'environ 9 km

Comptez environ 45 minutes pour rejoindre la tour ( donc 1h30 environ l'aller-retour).

Point culminant de la randonnée : 170 m 
Altitude de la Tour : 152 m 

 

Accès et point de départ

Pour rejoindre le départ de la randonnée, il vous faudra traverser le village d'Acqua Doria, par la route D155, sur la rive sud du golfe d'Ajaccio. Une fois le village passé, en direction du sud, un panneau routier indiquera Capo di Muro ( Capu di Muru) et Cala d'Orzu (embranchement sur la droite). Cette petite route mène à un terminus dans un lotissement en développement. 
Deux points de stationnement permettent de laisser votre véhicule. Attention tout de même à ne pas gêner les riverains ( surtout sur le 1er petit parking).
Une fois garé, c'est tout droit par un chemin immanquable ( évitez les premiers embranchements sur la droite conduisant à des maisons).

La boucle complète Tour de Capo di Muro - Oratoire et phare - 3h00

Nous avons choisi de vous décrire la randonnée de la Tour de Capo di Muro dans le sens permettant de découvrir d'abord la Tour, puis la descente vers l'Oratoire et le retour par la rive opposée. 
Il est bien sûr possible de le faire dans le sens opposé. Il faudra veiller à ne pas rater le départ du sentier descendant à gauche en direction de Capu Neru.

Le chemin est très simple à suivre. 
Sur les premières centaines de mètre il s'agit d'une piste puis une bifurcation, marquée par une balise ( posée par la Collectivité, en charge des sentiers et le Conservatoire du littoral) montre le véritable départ de la promenade. 
Le sentier est très bien marqué, au milieu d'un maquis haut. 
Vous serrez même surpris de le voir légèrement perdre de l'altitude. Pas d'inquiétude, il retrouvera rapidement son aspect normal, avec un faux plat légèrement montant. 

Vous arriverez alors sur un petit plateau, avec une bifurcation ( Y) au pied d'un très bel arbousier. 
Une balise indique le chemin à suivre, tout comme le panneau de présentation du Conservatoire du littoral.
Le chemin de la Tour de Capo di Muro est à droite, en descente ! 
Vous pénétrez alors dans un superbe sous bois d'arbousiers hauts. Au fil des virages, les vues sur le golfe donnent des panoramas et spots à photos remarquables. 
Pendant quelques minutes, ce sera cette succession de sous bois et parties découvertes, avec quelques anciens murets et parements. 
Aucune chance de se perdre ici d'autant que la tour est en vue ! 
Le chemin continue à flanc, légèrement montant pour rejoindre le pied de l'édifice.

Pour accéder à l'intérieur de la Tour, puis au sommet, un escalier à été aménagé. 
Il mène à la salle de garde, avec une très belle cheminée et une fenêtre qui vous permettra quelques très belles photos.
Une deuxième volée d'escaliers permet de rejoindre la partie haute de la tour et sa vue extraordinaire sur tout le golfe.
La Tour de Capu di Muru est sans doute l'un des plus beaux points photogéniques de printemps et d'hiver, pour apprécier la région ajaccienne.

Au moment de quitter la tour pour rejoindre l'Oratoire, attention de ne pas se laisser tenter par le petit sentier qui descend.
Certes très beau, il vous mènerez vers un cul de sac en bord de mer, avec 150 m à refaire en montée.
La boucle ne se fait donc pas là, même si c'est vraiment très tentant d'aller vers la Punta Guardiola par le bord de mer. 

Le sentier repart donc par l'intérieur, et fini par déboucher sur une clairière avec une très belle maison en pierre.
Un lieu superbe à apprécier avant de continuer vers le fameux oratoire de la Chapelle A Madonuccia.
NDLR : a noter, un chemin permet de redescendre vers les parking de départ, il rejoint l'embranchement cité plus haut, au niveau de l'arbousier.
La promenade continue alors en entamant sur une sentier légèrement montant a travers le maquis et quelques pins, puis une longue descente vers le bord de mer. La deuxième partie de la descente est plus raide mais sans difficulté.
NDLR : C'est pour cette partie que nous conseillons ce sens dans l'itinéraire, pour éviter cette longue montée dans l'autre sens.
La descente se fait dans un sentier sablonneux et au milieu des blocs de granite pour enfin déboucher sur le rivage.
Le sentier part alors à gauche (sud) entre les gros blocs du bord de mer et les promontoires que l'on contournent.
Le chemin est balisé mais peut parfois être perdu. Pas de danger, on voit très bien où aller ! 
Les marques permettent ensuite de grimper un tout petit peu pour passer un petit "col" et son amas de bloc de granite. 

Le phare se montre enfin, perché sur son pic. Mais avant de l'atteindre s'offre un petit plateau qui réserve la très belle surprise de la chapelle A Madonuccia ( abimée par le feu en 2020).
Cet oratoire quelque peu surprenant fut l'objet de processions des habitants de la région, essentiellement pour célébrer la Merendella. 
C'est aujourd'hui tout autant un abri qu'un lieu de dévotion, un point de passage incontournable de cette randonnée de Capu di Muru.

Le phare de Capo di Muro est très important pour les marins puisqu'il marque le passage entre le golfe du Valinco et celui d'Ajaccio.
Pour autant, il Il s'agit d'un "petit" phare situé sur les hauteurs au dessus de la pointe. 
La randonnée ne prévoit pas de grimper jusqu'à ce phare. Un chemin permet cette ascension qui offre un très beau point de vue sur la pointe.

Le chemin continue en suivant la rive, sous le phare. 
Il s'agit d'un très beau chemin, bien marqué, qui longe la côte, assez proche du niveau de la mer.
Il serpente dans une végétation de maquis haut et d'arbuste, offrant de très beau points de vue sur les petites criques et la tour de Capu Neru en face, après la plage de Cala d'Orzu.
Cette partie peu paraitre longue pour ceux qui cherche "quand on va enfin remonter". Car il va falloir rejoindre la crête pour retrouver le chemin de départ. Cette remontée, vers la gauche donc, se fait au niveau d'un petit carrefour marqué par une balise. Le chemin de droite est partiellement fermé.
L'itinéraire à suivre "grimpe" de façon régulière et facile, parfois un peu raide, et franchi plusieurs anciens murs, témoins d'exploitations passées. Après 15 à 20 minutes, on rejoint le chemin plus large au niveau d'un carrefour qu'il faut suivre par la droite. 
On retrouve très rapidement les marques de l'aller et le chemin menant au parking du point de départ.

L'actualité | Cadeau | Festival et Salon | Foire en Corse | Sport en Corse | Culture corse | Tourisme en Corse | Cuisine et produit corse | Environnement | On a testé pour vous... | Administratif | Vidéos | Les villes et villages en Corse | Les iles Corse | Bons plans en Corse | Aller En Corse | Economie | Partenaires | Randonnée en Corse