Corsicamore
Le site des amoureux de la Corse

Quel matériel pour faire le GR 20 ?


Rédigé le 10/06/2024 à 16:32 | Lu 163 fois modifié le 13/06/2024



Le GR 20 est très souvent présenté comme le GR le plus difficile d'Europe. Mythe ou réalité ?
Peu importe le titre, tous s'accordent pour dire que le GR 20 est une randonnée difficile, exigeante, qui demande une vraie préparation complète et le matériel adéquate pour se transformer en une expérience de vie unique et tellement enrichissante. 
Nous vous proposons aujourd'hui quelques conseils sur le matériel à posséder pour parcourir le GR 20 dans les meilleures conditions, en mode rando, c'est à dire entre 10 et 15 jours. 

Un sac à dos de randonnée adapté

Oui, cela ressemble à une banalité mais pourtant, une fois sur le GR, vous verrez que ce fondamental n'est pas toujours respecté.
Vous devez donc posséder un sac à dos spécial randonnées longues, à votre taille, déjà porté et testé en mode bivouac.
Ce sac à dos va être votre meilleur ami/ennemi pendant 10 à 15 jours ! 
C'est lui qui va contenir l'ensemble de votre équipement,  et pour cela, il est important de choisir le bon litrage ! 
Cela correspond au volume de chargement pour porter tous les jours toutes vos affaires. 
La tentation serait donc de prendre un peu grand, afin de prévoir "large", mais cela veut dire aussi un sac plus lourd à porter ! 
Il est recommandé d'avoir un sac de 10 à 13 kg maximum (hors eau) pour réduire la fatigue et les risques de blessures ( vos articulations vous diront merci un fois arrivé à Conca). 
Notre conseil : un sac autour de 40/50 litres est déjà bien suffisant. N'hésitez pas à opter pour les formules 40+10, ce qui correspond à des sacs avec compartiments, vous n'êtes pas obligés d'utiliser tout le volume !

Sachez qu'il n'existe malheureusement pas de modèle ni de taille parfait pour tous mais qu'il est tout de même possible de trouver différentes configuration adaptée à votre morphologie et votre projet de randonnée. Les fabricants comme Cimalp proposent de larges gammes très complètes. 
 

Les chaussures de randonnée pour le GR 20

Là encore, vous allez croiser tous types de chaussures sur le GR, depuis la basket de trail ultra rapide jusqu'aux grosses chaussures tout en cuir. 
Pour choisir la bonne paire de chaussures pour le GR 20, il faut prendre en compte plusieurs facteurs : 
  • la période choisie pour faire le GR 20 : en avant saison, vous aurez forcément de la neige ( les derniers névés disparaissent début juillet) il vous faudra alors, à minima des chaussures Goretex et si possible adaptées à recevoir des crampons à glace.
  • votre allure : si vous prévoyez un GR 20 rapide ( de 7 à 10 jours) il faudra privilégier des chaussures légères mode trail ou fast hiking, cela se faisant souvent au détriment du maintien et du confort.
  • vos articulations : si vous avez le moindre doute sur vos chevilles, n'hésitez pas à prendre des chaussures montantes qui vous protéger et "maintenir" vos articulations. Les modèles "mid" sont une version plus légères des chaussures de rando traditionnelles. Celles-ci sont montantes, bien au dessus de la cheville.
2 petits conseils pour choisir vos chaussures pour le GR 20  : 
  1.  ne cédez pas à la mode et au marketing, choisissez des bonnes chaussures avant de choisir de belles chaussures. 
  2. portez vos chaussures avant le GR 20 pour les "casser" mais faites le en randonnée, pas pour marcher à la maison !

Le sac de couchage

Troisième élément fondamental, le choix du sac de couchage est crucial car de lui dépendent vos nuits réparatrices ! 
Surtout ne sous-estimez pas les températures dans la montagne corse, même en plein été. Il est fréquent que les températures passent largement sous les 10 degrés la nuit pour flirter avec le 0°C certains petits matins. 
Choisissez donc un vrai sac de montagne, prévu pour une zone de confort autour de zéro. 
La matière isolante constituant votre sac va ensuite influer sur le poids et le prix.
Pour faire simple : plus c'est léger et chaud et plus c'est cher. A vous de trouver le juste milieu. Mais gardez à l'esprit que votre sac de couchage doit rentrer dans votre sac à dos et que vous devez absolument être confortable la nuit, seul moment de repos sur le GR 20.

Les vêtements

Non, le GR 20 n'est pas le défilé des plus belles tenues techniques de montagne. 
Faites simple, pratique, fonctionnel et...minimaliste. 
Pour un GR 20 sur 15 jours, 2 ou 3 teeshirts techniques (mérinos) suffisent (à laver tous les soirs au refuge) 2 shorts et un pantalon chaud ( ou un pantalon/short pour réduire le poids). Prévoyez au moins 2 paires de chaussettes de randonnée.
Ne négligez surtout pas les vêtements chauds et résistant à la pluie (idéalement, la règle des 3 couches doit être possible sur le GR 20)  
Bien sûr, si vous faite le GR 20 en avril, mai et même juin, prévoyez une vraie doudoune de montagne pour les journées froides et pluvieuses (il peut neiger sur le GR 20 en mai).
N'oubliez pas non plus de quoi couvrir votre tête, pour la protéger du soleil dans la journée et éventuellement du froid la nuit.

Les affaires de toilette

Vous avez remarqué, on ne parle pas de trousse de toilette ! 
Un simple petit sachet en plastique devrait suffire à contenir votre brosse à dent et dentifrice, votre savon 2 en 1 et...basta ! 
Pour vous laver dans les refuges, ne comptez pas systématiquement sur de l'eau chaude, il faudra donc faire vite sous le filet d'eau glacée puis se sécher avec une mini serviette en micro fibre. 

La trousse de pharmacie

Indispensable pour une randonnée de 15 jours d'efforts, cette trousse de pharmacie doit contenir le minimum pour traiter les douleurs et les coups, désinfecter et protéger une plaie, mais aussi prendre soin des pieds (crème de massage et soins contre les ampoules), prévenir et guérir les coups de soleil etc.

A noter que les refuges possèdent des trousses de pharmacie plus conséquentes bien sûr, mais qu'il ne s'agit pas non plus de dispensaires prêt à soigner tous les bobos du GR 20.

La lampe frontale

Cela fait aussi partie des indispensables, même si vous n'avez pas prévu de marcher de nuit.
Tout d'abord, vous n'êtes pas à l'abri d'un mauvais timing et d'une fin d'étape nocturne (on vous le souhaite pas) mais surtout, une fois sur le bivouac, cette lampe sera votre seule source de lumière (oubliez ce fichu portable !)
Si vous ne prévoyez pas de marcher très tôt le matin, pas besoin d'une frontale super élaborée. Un modèle milieu de gamme avec des piles neuves suffira.

Tente ou pas tente ?

La grand débat lors de l'organisation des bivouacs.
Tous les refuges du GR20 sont équipés de dortoirs avec des vrais lits dans des espaces communs. Mais la taille de ces dortoirs ne permet pas d'accueillir tout le monde.
De plus, les fameuses punaises de lit ont fini par pousser les randonneurs à l'extérieur, dans les espaces de bivouac aménagés.
Il est possible d'y louer une tente, déjà montée, ou de réserver un emplacement nu et d'y planter sa tente que vous devrez démonter tous les matins. 
Notre conseil pour un premier GR : utilisez les tentes des refuges, vous éviterez du poids dans votre sac et des longues minutes quotidiennes de montage/démontage.

Bâtons ou pas bâtons

Cet accessoire s'est très largement démocratiser sur le GR pour arriver à un constat sans appel : l'immense majorité des randonneurs est équipé de bâtons de randonnée pour faire le GR 20. 
Aussi utiles dans les montées que les descentes, ces bâtons ont une vraie fonction pour soulager et maintenir un peu d'équilibre. 
Le choix des bâtons sera alors sur les matériaux ( carbone ou alu) et sur la structure (fixe une pièce ou télescopiques).
Prenez le temps de bien choisir la taille pour un effet mécanique optimum. 
Et pensez aussi à apprendre à les ranger dans certaines portions du GR 20, demandant vos 2 mains libres.

Gourdes, poches à eau et filtres

L'hydratation est fondamentale en montagne. Et dans un milieu aussi minéral que le GR20, vous ne serrez pas surpris d'apprendre qu'il n'y a pas d'eau toutes les 10 minutes.
Vous serrez donc dans l'obligation de transporter avec vous de quoi boire pour 2,3 ou 4 heures.
Il faut donc prévoir des gourdes suffisantes en volumes pour avoir toujours sur vous entre 1 et 2 litres d'eau. 
Ces gourdes peuvent être complétées par une poche à eau intégrée dans le sac à dos, avec une pipette pour aspirer. 

Enfin, il n'est pas inutile de prévoir de quoi filtrer l'eau.
Cela peut être des gourdes avec un dispositif de filtre intégré et/ou des pastilles de produits type Micropur en cas de doute sur la qualité de l'eau à votre disposition.

Les crampons de randonnée

Si vous faites le GR20 en aout et les mois suivants, cet accessoire n'est pas pour vous.
La question ne se pose pas non plus si vous faites parti des randonneurs d'avril ou mai et juin, ils sont "quasi" obligatoires pour ne pas prendre de risques. 
Privilégiez les modèles qui se fixes rapidement sur les chaussures de randonnées traditionnelles, mais avec une vraie accroche. La neige, tôt le matin, est réellement dure et glacée, il vous faudra une bonne technique de marche avec crampons. 
Un piolet peut être un complément intelligent en début de saison, pour éviter les glissades qui pourraient devenir tragique.
 

l'équipement idéal pour le GR 20

Bien sûr, il n'existe pas d'équipement idéal pour le GR. Mais si vous suivez l'ensemble de nos conseils ici, vous serrez parés pour affronter la majorité des conditions rencontrées dans les montagnes corses.
A vous l'aventure exceptionnelle du GR ! 


Vous devriez aussi aimer :
< >

Vendredi 23 Septembre 2022 - 09:54 Où faire un saut en parachute en Corse ?

Lundi 15 Juillet 2019 - 13:19 Le Canyon de la Richiusa



L'actualité | Cadeau | Festival et Salon | Foire en Corse | Sport en Corse | Culture corse | Tourisme en Corse | Cuisine et produit corse | Environnement | On a testé pour vous... | Administratif | Vidéos | Les villes et villages en Corse | Les iles Corse | Bons plans en Corse | Aller En Corse | Economie | Partenaires | Randonnée en Corse