Corsicamore
Le site des amoureux de la Corse

Vol vers la Corse annulé, quels sont vos droits ?


Rédigé le 13/05/2024 à 10:29 | Lu 195 fois modifié le 17/05/2024


Votre vol pour la Corse ( ou votre vol retour vers le continent) vient d'être annulé et vous ne savez pas comment réagir ?
Que faire face à la compagnie ? comment rejoindre quand même la Corse ? Quelle compensation financière demander ?
Voici les informations réglementaires et conseils pour gérer l'annulation d'un vol pour la Corse.


Voila bien le type de scénario que nous ne vous souhaitons pas pour vos prochaines vacances en Corse !
Mais malheureusement, cela peut arriver et même plus souvent qu'on ne l'imagine. Il n'y a qu'à lire les différents témoignages sur les réseaux sociaux pour comprendre que, durant une saison touristique en Corse, les cas de vols annulés ne sont pas si rares.  

Lorsqu'un vol est annulé, nombreux sont les passagers qui se retrouvent démunis face à cette situation.
En Europe, on estime que seulement 10% des 20 millions de passagers concernés chaque année entreprennent des démarches pour obtenir une compensation !
Pourtant, la réglementation européenne (EU No 261/2004) protège les droits des passagers en détail et prévoit plusieurs formes de soutiens en cas d'annulation de vol. Cette même réglementation contraint les compagnies aériennes en leur imposants des droits et devoirs envers les passagers lésés. 
Alors que faire en cas de vol annulé vers la Corse ?

Comprendre vos droits en tant que passager

La réglementation européenne stipule clairement les droits des passagers face à une annulation de vol. L'ensemble des vols se posant ou atterrissant en Corse sont concernés par cette règlementation, qu'il s'agisse d'une compagnie régulière, d'une compagnie low-cost ou d'un vol charter saisonnier. 
 
Si votre vol a été supprimé, vous avez droit à une assistance, au remboursement du billet et à une indemnisation qui varie entre 250 € et 600 € par passager.
Cependant, pour être admissible à ces garanties, certaines conditions doivent être remplies :
  • Le vol annulé doit partir d'un aéroport situé dans l'Union Européenne ou arriver dans un tel aéroport s'il est opéré par une compagnie aérienne européenne.
  • L'annulation doit avoir été notifiée par la compagnie moins de deux semaines avant la date de départ prévue.
  • Les compagnies régulières, charters et low-cost sont concernées dès lors qu'elles sont responsables de l'incident.
  • Dans le cas où l'annulation résulte d'une force majeure ou d'une action tierce, la compagnie est alors exemptée de toute indemnisation.

Calcul de l'indemnisation : plusieurs facteurs à considérer

L'indemnité pour un vol annulé dépend de plusieurs facteurs, notamment la distance entre le point de départ et la destination finale. Voici quelques exemples :
  • Pour les vols européens de moins de 1500 km, les passagers peuvent demander 250 €.
  • Pour les vols entre 1500 km et 3500 km, le montant de 300 € est applicable.
  • Si le vol dépasse 3500 km, l'indemnisation peut grimper jusqu'à 600 €.
Ces montants varient également selon le délai avec lequel les passagers ont été avertis de l'annulation. Par exemple, si votre vol a été annulé entre sept et quatorze jours avant le départ prévu, une indemnisation peut être réclamée si votre nouveau vol arrive quatre heures après voire plus que l'arrivée initiale. De même, si l’avertissement survient moins de sept jours avant le départ, l’indemnisation est due lorsque l’arrivée a été retardée de plus de deux heures.

Pour vous donner une idée des distances entre les aéroports français et la Corse (pour les vols directs bien-sûr) : 
La distance à parcourir en avion entre Paris (Aéroport Charles de Gaulle ou Orly) et Figari (Aéroport de Figari Sud Corse) est d'environ 1 000 kilomètres (620 miles) pour une durée de vol d'environ 1 heure 45 minutes à 2 heures, selon les conditions de vol et les itinéraires spécifiques.
Celle entre Lille (Aéroport de Lille-Lesquin) et Ajaccio (Aéroport d'Ajaccio Napoléon Bonaparte) est d'environ 1 100 kilomètres . La durée du vol direct est généralement d'environ 2 heures.
Beaucoup plus cours , la distance à parcourir entre Marseille (Aéroport de Marseille-Provence) et Bastia (Aéroport de Bastia-Poretta) est d'environ 325 kilomètres pour a peine 45 minutes de vol.
Enfin, parmi les vols saisonniers, il faut parcourir 850 km en avion entre Bordeaux (Aéroport de Bordeaux-Mérignac) et Figari (Aéroport de Figari Sud Corse).

Seuls les vols venant du nord de l'Europe sont donc plus longs que les 1500 km permettant d'obtenir une indemnisation supérieure, puisque même un vol entre Londres et la Corse ne dépasse pas la distance référente. 

Les critères pour bénéficier d'un nouveau vol et des compensations SANS remboursement

La compagnie n'est pas systématiquement dans l'obligation de vous rembourser votre billet !
Sa première obligation est de vous transporter jusqu'à votre destination. Donc, elle peut et doit vous proposer un autre vol vers la Corse, direct ou avec escale mais toujours sans supplément. Ce nouveau vol est totalement à la charge de la compagnie ayant annulé le vol d'origine.
Mais, dans de très nombreux cas, cela n'est pas possible, soit parce que les autres vols vers la Corse sont déjà tous complets, soit parce que le prochain vol n'est que plusieurs jours plus tard, amputant trop vos vacances sur l'île.

Toutefois, vous devez savoir que si votre vol est annulé, il existe plusieurs scénarios où vous pourriez prétendre à une compensation :
  • Votre vol devait décoller depuis l'UE ou atterrir dans un pays membre.
  • La compagnie vous a informé de l'annulation moins de 14 jours avant la date de départ.
  • Le motif de l'annulation peut inclure des circonstances opérationnelles, des difficultés techniques ou des grèves du personnel de la compagnie aérienne concernée.
  • En plus de vous offrir un nouveau vol pour votre destination finale sous des conditions de transport similaires, la compagnie doit couvrir vos frais d'hébergement et de repas jusqu'à votre arrivée. Vous avez également droit à deux appels téléphoniques et deux courriels gratuits pendant ce temps.
  • En acceptant le remboursement complet du billet, la compagnie est libérée de son obligation de prendre en charge vos dépenses supplémentaires.

Comment demander une compensation : processus et conseils

Obtenir une compensation peut s'avérer complexe sans assistance adéquate, même s'il est possible de mener vous même ce combat contre la compagnie fautive. 
Des sites spécialisés comme AirHelp ou Flightright offrent des services d'accompagnement tout au long du processus de réclamation.
Ils vérifient l'éligibilité, calculent la compensation potentielle et effectuent des démarches auprès des compagnies aériennes.
Avec un taux de succès de 99%, ces plateformes permettent aux passagers de récupérer jusqu'à 600 € pour un vol annulé.
L’avantage majeur de recourir à leurs services est de ne devoir rien payer en cas d’échec (« no win, no fee »). Il est important de noter que si une compagnie aérienne refuse une résolution amiable, le passager dispose de cinq ans à compter de la date du vol pour intenter une action légale devant un tribunal français afin de faire valoir ses droits.

Face à une annulation de vol, sachez que vous avez des droits bien définis. Que ce soit le reste d’un voyage reprogrammé, le remboursement intégral du billet, ou encore une compensation financière, ces protections sont toutes inscrites dans la loi européenne. Assurez-vous de vérifier chacune des options offertes et n’hésitez pas à consulter des experts en droits des passagers aériens pour maximiser vos chances d’obtenir une indemnisation rapide et équitable. Utiliser des plateformes spécialisées peut non seulement alléger le fardeau administratif mais aussi augmenter considérablement vos chances de recevoir une compensation adéquate.


Vous devriez aussi aimer :
< >

L'actualité | Cadeau | Festival et Salon | Foire en Corse | Sport en Corse | Culture corse | Tourisme en Corse | Cuisine et produit corse | Environnement | On a testé pour vous... | Administratif | Vidéos | Les villes et villages en Corse | Les iles Corse | Bons plans en Corse | Aller En Corse | Economie | Partenaires | Randonnée en Corse